Je viens ce jour enrichir un article déjà paru sur le sujet, car je me suis aperçue récemment à quel point cet aspect de la conception web est souvent négligé ! Ergonomie web… On entend souvent cette expression lorsqu’on parle de sites internet. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Commençons par redéfinir ces deux concepts mis côte-à-côte, à coup d’images bien parlantes…

1. Le web

Souvent représenté par une toile d’araignée, il s’agit en fait de l’ensemble de toutes les données reliées ensembles par des hyperliens sur internet.

Illustration toile d'araignée pour définir le web

2. L’ergonomie

Difficile à définir, mais tellement présente dans tous les objets du quotidien ! L’ergonomie est la recherche d’une meilleure adaptation possible entre une fonction, un matériel et son utilisateur. Son but : prévoir, anticiper et corriger les problèmes qu’un utilisateur pourrait rencontrer en utilisant un matériel.

Rien d’étonnant à ce que l’ergonomie intervienne souvent en milieu professionnel et ce, jusqu’à l’étymologie grecque même du mot :

  • Ergon / le travail
  • Nomos / les normes.

L’ergonomie web, pourquoi est-ce si important ?

La réponse est simple : si vous faites un site mal-pratique, pas facile à consulter, avec des boutons d’action trop petits pour que les doigts puissent cliquer dessus et des textes tellement petits qu’ils en deviennent illisibles… Bref, si votre site, qui est censé être la vitrine de vos services défie toutes les lois de l’ergonomie, pensez-vous vraiment qu’il va être utile ? Qu’il va vous sevir ? Que les internautes vont aller le consulter pour faire appel à vous ?

Bon, ça, c’est dit, c’est fait, je crois que vous avez compris.

Formulé autrement, on dit qu’un site internet est ergonomique lorsqu’il répond au double critère d’utilité et d’utilisabilité.

Le critère d’utilité

C’est-à-dire qu’il répond à un besoin, à une question que se posera votre internaute cible.

Le critère d’utilisabilité

C’est-là que commence VRAIMENT l’ergonomie web ! Lors de vos vérifications de l’ergonomie de votre site, vous veillerez donc à ce que votre site soit :

  1. en bon état de fonctionnement. Cela paraît évident que lorsqu’on met un site en ligne, il fonctionne bien ! Le tout sera donc de faire une veille régulière et une bonne maintenance de toutes les fonctionnalités présentes sur le site afin qu’elles fonctionnent toujours aussi bien après un mois, un an d’existence, qu’il vente ou qu’il pleuve.
  2. pratique à consulter. Là encore, une évidence, penserez-vous… Et bien pour vous en assurer, faites tester votre site par une tierce personne et demandez-lui ses retours afin d’améliorer la facilité de navigation. Et d’expérience, il y aura toujours des choses à améliorer !
  3. adaptable sur différents formats d’écran. Le gros mot correspondant, c’est responsive. Basiquement, testez votre site sur un ordinateur, une tablette et un smartphone pour vérifier que l’affichage reste correct, que les images et les textes soient lisibles. Enfin, un coup d’œil à la mise en page ne sera pas de trop (ce qui est ferré à gauche sur ordinateur aura peut-être besoin d’être centré sur un téléphone portable !).
  4. efficace et efficient. Faites en sorte que les internautes trouvent facilement – voire intuitivement – réponse à leurs questions en allant sur votre site.
  5. agréable à consulter. Et oui, le critère de satisfaction sera aussi important que les critères plus techniques, car un internautes qui trouvent votre site agréable à consulter auront bien plus de chances d’y retourner 😉

Définir ses critères d’utilisabilité

Ahhhh, c’est là qu’on peut s’appuyer sur des règles théoriques existantes, mais mon conseil du jour : dans un premier temps, fiez-vous à votre instinct en vous mettant à la place de vos internautes et modifiez ce qui ne vous paraît pas limpide avant de mettre votre site en ligne.

Quelques points de limpidité/clarté à vérifier :

  • les contrastes de couleurs entre texte et fond du site
  • la taille des caractères pour que votre site soit lisible sans loupe
  • la densité des informations (trop de texte tue le texte !)
  • l’équilibre entre textes et images
  • les noms et l’ordre des onglets des menu

Voilà, maintenant vous savez exactement ce qu’est et à quoi sert l’ergonomie web, alors plus question de l’ignorer lors de la conception de votre futur site ! Et c’est promis, dans un futur article, je développerai tous ces critères à prendre en compte pour parfaire votre site internet et toucher vos cibles !

Merci Freepik pour l’aide aux illustrations !

Blog de Liz / Les articles / L’ergonomie appliquée au web

Illustration d'accueil du Blog de Liz

Vous souhaitez participer ?

Que ce soit pour écrire un article ou répondre à mon interview, ce sera avec plaisir ! Il suffit de me le faire savoir et nous trouverons à coup sûr un terrain d’entente 😉

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER…

Collectif vs Agence de com’

Contexte économique, affinités entre les dirigeants, complémentarité des services proposés ou solution gagnant-gagnant.

Le devis, on en parle ?

Hello ! Cette fois, j’ai décidé de ne pas traiter un sujet précis du web, mais je vais juste vous dire ce qui m’étonne…

Atchoum S ou sans S ?

Vous l’avez sans doute remarqué, mais depuis quelques temps, l’adresse des sites s’est transformée…

Des goûts et des couleurs

J’ai remarqué que c’est toujours un peu le casse-tête pour les clients au moment de définir vers quelles couleurs…

Des mots-clés sur mon site ?

Ma stagiaire, Christelle, sort tout juste de son école de conception web. Bosseuse, minutieuse et perfectionniste dans l’âme…

Conseils en rédaction web

Ça y est : vous avez décidé de créer un site pour votre entreprise afin d’attirer de nouveaux clients !