Ma stagiaire, Christelle, sort tout juste de son école de conception web. Bosseuse, minutieuse et perfectionniste dans l’âme, elle m’a cependant permis de mettre au jour une chose récurrente chez qui veut faire son site. Et cela m’a donné l’envie de vous en parler : POURQUOI, LORSQU’ON FAIT UN SITE, AVOIR TOUJOURS L’OBSESSION DES MOTS-CLÉS ?

Illustration de recherche sur un moteur de recherche pour l'article du blog de Liz sur les mots-clés

Le saint-graal : le référencement

C’est devenu quasiment systématique lorsque les clients viennent me voir pour envisager une refonte de leur site internet : ils veulent tous être en première place dans les résultats de recherche de Google ! Ce à quoi je m’empresse de leur répondre : « Excellent obkectif, mais vous savez que sans être un génie des mathématiques, en général, il n’y a qu’une seule première place ? »

Ce serait tellement mieux s’ils me disaient : « J’aimerais qu’un internaute fait une recherche sur Google, mon site ressorte en tête dans les résultats. »

On serait déjà un peu plus proche de la finalité à atteindre ! À moins que vous ne payiez – et là, on n’est plus dans le SEO mais dans le SEA, le référencement payant – dans ce cas, je vous orienterai directement vers une entreprise spécialisée dans le SEA…

Les mots-clés, fer de lance de votre site ?

Au risque de me mettre à dos une partie des experts, je vous répondrai : NON, Non, non ! Il n’y a pas que les mots-clés pour bien référencer votre site ! Et puis arrêtez de sortir l’expression de “mots-clés” à tout bout de champs. Dites plus humblement : mots-sources.

Je m’explique : votre site est d’abord fait pour être lu par des humains et seulement ensuite, par les robots des moteurs de recherche. Parlez donc à vos visiteurs de site humains avec des mots simples, précis et surtout ciblés.

  • Des mots simples

Si les internautes viennent se renseigner sur votre site, c’est qu’ils ne sont justement pas spécialistes de votre domaine, eux ! Il s’agit donc d’abord de parler en langage “franco-français”, et non en charabia ! Sans prendre les gens pour des idiots, imaginez qu’ils ne sont pas venus lire une thèse de doctorat, mais qu’ils veulent avant tout en savoir plus sur votre activité. Ensuite, lorsqu’ils auront tout lu, peut-être s’attaqueront-ils à la lecture d’un article publié par le Santa Fe Institute qui fera référence en la matière. Et ce n’est pas penser au rabais que de penser ainsi, car les plus grands chercheurs se reconnaissent dans le fait qu’ils arrivent à nous expliquer des concepts très compliqués avec des mots simples…

  • Des mots précis

Si je vous dis qu’en mathématiques, un disque n’est pas un cercle… En orthographe, une balade (avec 1 seul “l”) n’est pas une ballade (avec 2 “l”). En rhétorique, une alternative est unique et il n’existe pas plus de 2 alternatives…

Bref, si vous avez un site vitrine, c’est sans doute que vous vous posez en spécialiste d’un domaine ou d’une activité. Choisissez donc les mots afférents à votre spécialité, et non pas des mots d’à peu près.

Exemple : si j’étais musicologue et que j’avais un site sur la notation musicale du Moyen Âge, je vous parlerais d’abord de la façon d’écrire les notes de musique en ces temps reculés. Et ce n’est que plus bas dans l’arborescence de mon site, en entrant peu à peu dans les détails, que j’emploierais le mot de “neume”. Et ce, pour ne pas vous décourager tout de suite…

  • Des mots ciblés

Cibler son vocabulaire, cela signifie qu’on s’adresse à un public déterminé.

Exemple : si j’ai un site où je vous présente des comptines pour enfants, je ne vais pas vous parler de sémantique, de figures de styles ou de litotes. Par contre, si j’ai un site où je vous présente mes travaux de recherche sur les comptines pour enfants au XIXe siècle en mileu péri-urbain, alors là, je me lâcherai et vous entendrez du “construction sémantique”, “historique de la comptine”, “syllabisme” ou autres gros mots !

La différence ? Dans le premier cas, je m’adresserai à des enfants et à leurs parents en recherche de comptines ; dans le second cas, je m’adresserai aux chercheurs, aux écrivains, aux philologues ou autres historiens spécialistes des comptines…

CQFD : on ne s’adresse pas de la même façon à tout le monde ! Donc, le ciblage de nos internautes est HYYYYYYYPER important, car il déterminera – entre autres choses – la façon dont on va s’exprimer sur son site !

 

Panneau Attention : illustration pour l'article du blog de Liz sur les mots-clés

3. Bien sûr que les mots-clés sont importants…

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Mais ils ne sont pas les seuls éléments pour optimiser le référencement d’un site. Et toc, ça c’est dit !

Je me pose juste en conseil : à moins que vous soyez un expert en référencement ou un spécialiste en mots-clés, tournez-vous vers les mots-sources pour écrire vos contenus de site ; ce sera bien plus efficace et au moins, vous aurez le mérite d’être pertinent pour vos lecteurs… Ce qui est tout de même l’essentiel, isnt’it?

Comment trouver ses mots-sources, du coup ?

Plusieurs méthodes s’offrent à vous ! Je vous livre la mienne, enfin, celle qui m’a été plusieurs fois recommandée et que j’ai testée et peaufinée avec le temps. Il s’agit de la fameuse mind-map ou carte heuristique. Autrement dit, la technique des ensembles.

Issue du brainstorming (le “remuage des méninges” !), elle permet de faire émerger les mots importants en entrant de plus en plus dans les détails. En plus, cette technique est facile et favorisera à coup sûr votre créativité.

Autour du mot-thème de votre site, vous noterez tous les mots auxquel votre sujet de site vous font penser et ce, sans restriction aucune. Rassurez-vous, ce sera votre popote et personne n’ira vous demander comment du thème “Environnement” vous aurez pu atterir au mot “Rigolo”.

Un fois votre trentaine, centaine de mots sortis de votre chapeau, vous pourrez commencer à faire le tri : en éliminer certains et puis organiser tous ces mots en rubriques. Prenez une pause, refaites un tri, une autre pause, un autre tri, etc.

À la fin, les mots qui resteront, organisés en sous-groupes, seront tout simplement vos mots-sources, ce qui vous aideront à écrire vos textes pour chacune de vos pages de sites !

Allez, pour vous appâter, je vous mets en exemple une mind-map toute simple, autour du mot “magie”. Et c’est promis, dans un prochain article, je vous détaillerai cette technique utile dans bien des domaines, au-delà de la recherche des mots-sources…

Exemple de brainstorming autour du mot Magie pour l'article du blog de Liz sur les mots-clés

Blog de Liz / Les articles / Des mots-clés sur mon site ?

Illustration d'accueil du Blog de Liz

Vous souhaitez participer ?

Que ce soit pour écrire un article ou répondre à mon interview, ce sera avec plaisir ! Il suffit de me le faire savoir et nous trouverons à coup sûr un terrain d’entente 😉

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER…

Créer son entreprise : 6 conseils pour bien communiquer

Vous venez de créer votre entreprise ou vous vous apprêtez à la créer ?

Quel prestataire choisir ?

Qu’on se le dise : dans le milieu de la conception web, c’est la jungle ! Il est donc difficile de trouver le bon site au bon prix.

Un webmaster, mais pas que…

Vous voilà partis vers une nouvelle aventure : vous allez avoir un site Internet tout nouveau tout beau !

Bien référencer son site web

Aujourd’hui donc, pour faire plaisir à Mathieu, je vais vous parler d’un sujet qui fâche : le référencement d’un site internet.

Les images d’un site web

Quel que soit le type de votre site (CMS, site codé, site vitrine ou site de e-commerce), il comportera des images à coup sûr ! 

Hébergeur vs Webmaster

J’ai constaté que beaucoup d’agences web proposent à leurs nouveaux clients un package “hébergement + site Internet”…